Mali : des soldats français visés dans une attaque « terroriste »

7782806880_des-soldats-de-l-operation-barkhane-au-mali-le-2-janvier-2015-a-gao-archiveSelon Reuters, l’attaque à Gao a fait deux morts parmi les civils et quatre à huit blessés côté français.

Des soldats français de l’opération Barkhane ont été visés par une attaque « terroriste » dans la région de Gao, dans le centre-nord du Mali, ce dimanche 1er juillet. Selon Reuters, l’attaque à Gao a fait deux morts parmi les civils et quatre à huit blessés côté français.

« Des militaires français de l’opération Barkhane sont tombés ce dimanche dans une embuscade tendue par des terroristes à la sortie qui mène vers la localité de Bourem », a déclaré une source militaire occidentale à l’Agence France Presse (AFP). Une source militaire malienne a confirmé cette information.

Une habitante de Gao a déclaré de son côté que « c’est une patrouille de l’opération Barkhane qui a été visée par une voiture piégée conduite par un kamikaze (…) de Gao ».

Macron attendu en Mauritanie

Cette attaque survient alors que le sommet de l’Union africaine s’est ouvert dimanche à Nouakchott, capitale de la Mauritanie, deux jours après un attentat suicide perpétré au Mali contre le QG de la force conjointe du G5 Sahel lancée en 2017, qui a fait trois morts, dont deux militaires de cette force.

Le président français Emmanuel Macron doit rencontrer lundi 2 juillet à Nouakchott, en marge du sommet de l’UA, ses homologues du G5 Sahel, une organisation régionale regroupant la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

Share and Enjoy