Liban : la FCR appuie la formation des militaires libanais.

Du 29 avril au 24 mai 2013, près de 300 soldats français et libanais ont participé à 4 semaines d’entraînement tactique et technique dans différents domaines comme le combat en localité, le tir et le secourisme de combat.

A tour de rôle pendant ces 4 semaines, les soldats français de l’escadron d’éclairage et d’investigation et la compagnie d’infanterie de la FCR se sont succédés auprès des sections libanaises de la 5e et de la 9ebrigade pour une semaine d’entrainement intensif. Sur le camp de Deyr Kifa, les groupes mixtes se sont perfectionnés dans  plusieurs savoir-faire de combat : la mise en œuvre d’un check point, les premiers gestes de secourisme au combat, l’entrainements au tir et au combat en zone urbaine.

Sur le pas de tir d’Ebel el Saqi, à l’est de Marajyoun, les soldats français et libanais se sont entrainés au contrôle de foule, à la lutte contre les Engins Explosifs Improvisés (IED), aux Techniques d’Intervention Opérationnelle Rapprochée (TIOR) et au tir au FAMAS et M16.

Un exercice de synthèse organisé à Deyr Kifa a permis de restituer les savoir-faire acquis. C’est sur une mission de reconnaissance en zone urbaine que les groupes mixtes franco-libanais ont été évalués. Ces derniers ont montré leur savoir-faire dans la résolution de plusieurs incidents : prise à partie, blessure par balle, découverte d’un IED (engin explosif improvisé), confrontation à une manifestation.

Au terme de chaque semaine, une cérémonie est venue clôturer la formation conjointe, permettant aux soldats libanais de repartir avec un diplôme attestant de leur perfectionnement.

« Je suis très satisfait de cette semaine passée aux côtés des soldats libanais » précise le Lieutenant chef de peloton. « En effet, tant au niveau tactique qu’humain, cet entraînement nous a permis de mieux appréhender nos modes de fonctionnement respectifs. C’est par une meilleure connaissance mutuelle que se gagne la confiance entre soldats… »

Dans le cadre de la résolution 1701, la Force Commander Reserve (FCR) participe à la montée en puissance des Forces Armées Libanaises (FAL), au cours d’exercices, de patrouilles et d’entraînements communs réguliers.

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense

Share and Enjoy